Lettre ouverte aux copropriétaires

Bonjour à tous

Nous allons enfin pouvoir organiser une assemblée générale le 26 juillet à 16h,  14 rue Ernest Renan — Saint Denis. 

Je vous rappelle qu’il est primordial que chacun vienne ou se fasse représenter à cette AG

 

Vous savez que notre immeuble est sous le coup d’un arrêté d’insalubrité et se dégrade faute de fonds pour engager des travaux. Mais nous avons la chance qu’il ait été ciblé par la ville comme prioritaire pour obtenir le maximum de subventions, 50 % du coût des travaux de réhabilitation. Cependant il faut engager les travaux au plus vite, sinon nous risquons de perdre le bénéfice des subventions et dans ce cas la copropriété risque de se dégrader irrémédiablement. Soyons clairs, vous avez le choix entre deux scénarios :

 

Premier scénario

  • Vous votez les devis pour les travaux
  • Le dossier de subvention est bouclé
  • Vous payez votre quote part dont une partie sera remboursée par les subventions
  • Les travaux sont lancés, l’arrêté d’insalubrité est levé, vous pouvez de nouveau toucher vos loyers ou vous pouvez revendre votre bien avec une plus-value importante car avec les jeux olympiques les logements en centre ville prennent de la valeur

 

Deuxième scénario

  • Vous ne participez pas à l’AG ou vous votez contre les travaux
  • Plusieurs copropriétaires ne paient pas leur quote part de travaux
  • Faute d’apport suffisant les travaux ne se font pas et l’immeuble continue de se dégrader, l’immeuble reste sous le coup de l’arrêté d’insalubrité
  • Les copropriétaires de bonne foi, découragés, vendent leur bien
  • Les lots sont rachetés à bas prix par des personnes peu scrupuleuses, voire des marchands de sommeil qui ne paient pas les charges
  • Vous ne touchez plus de loyer et votre bien perd de sa valeur

 

A la fin, l’état avancé de dégradation peut entraîner un arrêté de péril avec interdiction d’habiter. Et cela peut arriver rapidement si vous ne réagissez pas ! C’est déjà arrivé plusieurs fois en centre ville. Pour éviter cela, nous avons actuellement deux chances : Un syndic efficace et réactif prêt à nous soutenir et des possibilités de subventions qui représenteront plus de 50% du coût des travaux

 

Mais malheureusement nous avons dans notre copropriété une douzaine de propriétaires de mauvaise foi qui ne paient pas ou peu leurs charges et qui sont responsables du mauvais état de l’immeuble. Neuf des plus gros débiteurs risquent la saisie immobilière :

  • SCI MIMI
  • El Karami
  • AM95
  • Chikpoto
  • El Hailouch
  • SCI BIAYE
  • SCI HETA
  • Milutinovic
  • SCI PHENIX

 

total sommes dues 46500 euros

 

Et parmi vous plusieurs doivent ce qu ils considerent comme des petites sommes mais qui cumulées se montent à plus de 20000 euros. Au total les sommes dues par les copropriétaires se montent à près de 70000 euros. Avec cette somme,nous aurions pu déjà effectuer les travaux urgents ! Le syndic a lancé des procédures. Il faut le soutenir dans cette démarche. Mais de votre côté vous pouvez agir en payant vos charges bien sûr, mais aussi en refusant de soutenir ces mauvais payeurs.

  • Ne leur donnez pas votre pouvoir pour l’AG
  • Ne les élisez pas au conseil syndical
  • Ne les choisissez pas comme président de séance car ils risquent de bloquer le PV d’ AG pour éviter des poursuite contre eux.

 

Si tous les copropriétaires de bonne foi se mobilisent, avec l’aide de notre syndic Relais Habitat, nous pourrons mener à bien la rénovation.

 

Nous comptons sur vous.

 

Bien cordialement

 

Myriam Grenier

Présidente du conseil syndical